Commissioning

De CESBA-Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Crédit photo VAD / MO : Green Génération

Réception, réglage des installations

La réception et le réglage des installations sont des phases clés pour un fonctionnement optimal du bâtiment et garantir les conforts.

Les phases de mise en service, de réception et les premiers mois d’exploitation constituent des périodes charnières pour l’atteinte de la performance énergétique et environnementale réelle des bâtiments neufs et rénovés. C’est pendant cette période qu’il est encore possible de mettre le bâtiment sur de bons rails avec toutes les parties prenantes du projet encore disponibles : maître d’ouvrage, maîtrise d’œuvre et entreprises pendant l’année de parfait achèvement.

L’essor des missions appelées « commissionnement » qui consistent à optimiser par calculs préalables puis réglages efficaces les installations techniques de certains bâtiments apporte de réelles économies d’exploitation et parfois un meilleur confort aux utilisateurs. Le « Memento du commissionnement » réalisé par le COSTIC apporte des indications au maître d’ouvrage pour préciser le type de réglages souhaité.

Il convient également de rappeler d’être vigilant quant à la multiplication des équipements techniques, à leur coordination et au maintien de leurs performances dans le temps. Enfin il est également impératif que les DOE ne soient pas une compilation de notices techniques mais qu’ils reprennent de façon détaillée les caractéristiques des installations ainsi que les spécifications fonctionnelles et de maintenance du bâtiment (mode d’emploi du bâtiment).

Le réglage cohérent des installations lors de la mise en service doit s’accompagner de la mise en place de procédures de maintenance et de pilotage des équipements.

La coordination entre les différents intervenants sur le réglage des équipements (AMO, gestionnaire, entreprise de maintenance ...) est souvent mauvaise et le manque de documents permettant de faire le lien entre les acteurs des différentes phases du projet est préjudiciable à la bonne gestion du bâtiment. La perte ou le manque d’information entre chaque phase est significatif et s’explique par une mauvaise transmission de l’information (consignes, mode de fonctionnement, modification des réglages) due à un cloisonnement dans la chaîne d’acteurs, en particulier pour les liens conception/exploitation et exploitation/maintenance.

??? Pour rappel : Réception et loi MOP (source guide de la maîtrise d’ouvrage public, CAUE 44)


La décision de réception produit les effets suivants :

  1. à la date de signature de la réception :
    • la garde de l’ouvrage, qui était auparavant à la charge de l’entreprise, est transférée au MOP. Il peut alors en prendre possession ;
    • elle constitue le point de départ du délai de la remise au MOP des documents à fournir après l’exécution des travaux (Dossier des ouvrages exécutés, Dossier des interventions ultérieures sur l’ouvrage, Rapport définitif du Contrôleur Technique) ;
    • elle permet au MOE d’établir le décompte du solde des marchés de travaux.
  2. à la date d’effet de la réception :
    • elle constitue le point de départ des délais de garanties contractuelles et décennales,
    • elle met fin aux obligations contractuelles des entreprises, hormis l’application des garanties au besoin.
    • Nota : la réception des travaux n’autorise pas la mise en service d’un établissement recevant du public. Il faudra au préalable provoquer la visite de la commission de sécurité et d’accessibilité compétente et obtenir l’arrêté municipal autorisant l’ouverture de l’établissement


Zoom sur le commissionnement

Donner une définition précise et complète du commissionnement (ou commissioning) n’est pas aisé car chaque structure et document en donnent une version différente : BREEAM, le COSTIC ou encore l’ADEME ont ainsi chacun leur propre version.

De manière très simple, le commissionnement c’est l’ensemble des tâches pour mener à terme une installation neuve afin qu’elle atteigne le niveau des performances contractuelles et créer les conditions pour les maintenir. Mettre à disposition des clients et/ou des usagers la documentation et les instructions d’utilisation et de maintenance, incluant l’initiation ou même la formation des intervenants.

De manière plus détaillée, en faisant la synthèse des documents émis par les 3 entités listé ci-dessus, les principales tâches inclues dans le commissionnement s’étalent depuis la définition du programme jusqu’à l’exploitation du bâtiment et sont :

  • Phase programmation  : spécification des futurs usages et des contraintes d’exploitation
  • Phase conception  : rédiger un plan de commissionnement incluant la liste des tâches et un planning, établir un plan de comptage, mener des études de consommations et de coûts prévisionnels, décrire dans les CCTP tout ce qui est attendu des entreprises au titre du commissionnement
  • Phase réalisation  : faire mener et valider toutes les études d’exécution, faire rédiger et valider l’analyse fonctionnelle, valider le matériel et l’installé et la pose, consulter et retenir un exploitant s’il n’a pas été retenu plus tôt
  • Phase réception  : faire réaliser et vérifier l’ensemble des réglages, mises au point statiques et dynamiques, vérification des résultats des mesures et test décrit dans le plan de commissionnement, faire rédiger et valider l’ensemble des documents nécessaires à la bonne exploitation : DEM, DOE, DIUO, DUEM, synoptique de comptage, organiser et valider la formation des utilisateurs
  • Phase vie du bâtiment  : réalisation de tests de fonctionnement, mise à jour de la documentation technique, suivi énergétique saisonnier, bilan énergétique annuel, études d’optimisation énergétiques et tarifaires


Présentation des documents

19.JPG
Ce document présente des définitions, méthodologie, les acteurs concernés et apporte les outils nécessaires à la mise en place d’une démarche de commissionnement.

(Costic, 2008)



19 2.JPG
La réception et la mise en service d’un bâtiment sont des étapes fondamentales car elles sont le moment de vérifier, éventuellement évaluer, les choix, la mise en œuvre des produits et des équipements du bâtiment, et leur bon fonctionnement, avant l’arrivée des occupants. Les étapes concernées sont la levée des réserves (cf. phase AOR de la loi MOP) et éventuellement la période de garantie de parfait achèvement, sous la responsabilité des entreprises.

Ce document s’articule en deux parties :

  1. Contrôle des installations de ventilation à la réception d’un bâtiment
  2. Mesure de la qualité de l’air intérieur à la réception d’un bâtiment

(VAD, juillet 2014)

Ce dossier reprend les définitions et objectifs du commissionnement , en replace les principaux contenus dans les étapes d’un projet et donne des éléments de mise en application concrète du commissionnement.

  • Retour d'expérience et outils pour les maitres d'ouvrages par l'AGEDEN dans le cadre du projet CABEE

Sur la base du retour d’expérience de projets pilotes CABEE, ce guide s’appuie sur des exemples pour illustrer les enjeux et les dimensions du commissionnement. Il propose des documents simples qu’un maître d’ouvrages public peut s’approprier pour participer au commissionnement ou s’assurer que celui-ci est correctement fait.

Retour d'expérience et outils pour les maitres d'ouvrages par l'AGEDEN dans le cadre du projet CABEE

Illustration

  • 150203 RRA CPE et CommissionnementTémoignage du bureau d'étude MANASLU au sein du groupe Commissionnement du Plan Bâtiment Durable Régional de la Région Rhône-Alpes