Planification

De CESBA-Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Crédit photo VAD / MO : SOFILO Groupe EDF

Étude et conception

Après la définition des besoins et des objectifs du projet, il convient également de préciser dans le scénario d’usage et d’occupation du bâtiment. La première étape est de travailler le plan masse, puis l’enveloppe et enfin les systèmes. Il s’agit d’être dans une démarche d’arbitrage multicritère en repartant des enjeux et des besoins. En parallèle du travail d’écriture architecturale différentes études sont menées en conception (STD, étude économique, ACV, éclairage, traitement pont thermique, étanchéité de l’enveloppe etc.). Il convient de définir les exigences pour l’atteinte des performances (domaine réglementés : thermique, acoustique, éclairage mais aussi non réglementé qualité de l’air, hydrothermie, santé, eau, etc.).

La question des usages et des conforts ne doit pas être oubliée


Les choix de conception s’appuie sur un arbitrage optimal entre les consommations d’énergie en activité et :

  • L’énergie consommée en fabrication (énergie grise)
  • La réponse aux autres enjeux globaux (économie des ressources non énergétiques, perte de biodiversité
  • Les préoccupations de confort et de santé.

La stratégie énergétique en conception se décline en 4 étapes :

  • Enveloppe : Limiter les besoins du bâtiment, démarche bioclimatique
  • Enveloppe et Systèmes : récupérer toutes les pertes qui peuvent être récupérées
  • Systèmes : définir une stratégie énergétique adaptée au site et au bâtiment
  • Systèmes et énergie renouvelable

Il n’y a pas de stratégie bioclimatique clé en main mais des solutions adaptées aux ressources liées au site et aux contraintes qu’il impose. L’arbitrage lumière/chaleur ne doit pas conduit de la même façon pour du bureau, du logement ou encore des établissements scolaires. Il est de même pour le traitement du confort d’hiver et d’été qui sera différent à Lyon, Valence ou Annecy.

Les différentes de conception sont les suivantes :

  • Esquisse
  • Avant-projets (APS et APD)
  • Projet

Les questions d’exploitation maintenance sont à penser dès la conception ainsi que les protocoles de réception et la stratégie de suivi des installations. La conception s’appuie sur une équipe pluridisciplinaire de maîtrise d’œuvre :

  • L’architecte, souvent mandataire de l’équipe,
  • L’économiste de la construction,
  • Les bureaux d’études techniques : fluides, structure, VRD
  • La compétence en terme de Qualité Environnementale, dont l’action est transversale, sur les différentes composantes de l’équipe
  • Et selon la mission et/ou la nature du projet : l’acousticien, le cuisiniste, l’ergonome, le paysagiste

La conception est un processus complexe, il est important de rappeler quelques fondamentaux :

  • Face à la culture de la rapidité, il est important de laisser du temps au projet pour disposer d’un ouvrage de qualité.
  • L’innovation ne réside pas que dans la technique mais aussi dans les modes de faire
  • L’importance de penser des projets simples, sans excès de sophistication qui complexifie leurs exploitations et limite leurs appropriations par les usagers
  • La nécessité d’une maîtrise d’ouvrage forte associée à des professionnels convaincus et conscients des enjeux
  • Des projets ancrés sur leur territoire en cohérence avec un lieu, les filières et les savoir-faire locaux.


Présentation des documents

9.JPG
ADEME a publié un ouvrage présentant les retours d'expériences d'opérations de bâtiments à « basse-énergie » aussi bien en neuf qu'en rénovation, en Rhône-Alpes. Il s'adresse à tous les acteurs du bâtiment : maîtres d'ouvrage, architectes, bureaux d'études, entreprises, exploitants,…Il aborde à la fois la conception, la réalisation, le commissionnement et l’exploitation de ces ouvrages. 20 fiches d’exemples d’opérations présentant plus en détail les solutions mises en œuvre viennent enrichir ce guide.

(ADEME RA, 2011)


10.JPG
Cet ouvrage est composé de deux parties complémentaires :
  1. Une approche méthodologique de la démarche de rénovation énergétique.
  2. Un ensemble de fiches thématiques et de retours d’expériences pour donner des pistes, et explorer des propositions techniques en soutien de la première partie.

(ADEME RA, Février 2011)


11.JPG
Ce dossier réaliser par le groupe de travail évaluation de VAD contient notamment :
  1. Un tableau associant à chaque phase des préconisations, les documents associés et les acteurs concernés
  2. La Liste des documents important à produire. Cela concerne les documents qu’il convient de mieux renseigner (par exemple les DOE, plan de comptage et de sous comptage avec synopsis global, tableau d’entretien, DEM) mais aussi une proposition d’un nouveau format permettant d’assurer un suivi et une mémoire au bâtiment : Le carnet de suivi du bâtiment

(VAD, juillet 2013)


12.JPG
Pour un bâtiment de conception environnementale, il apparaît opportun, voire nécessaire, de réaliser un transfert de connaissances et de bons usages aux futurs utilisateurs, tant dans les démarches et interventions en exploitation maintenance, que pour les gestes du courants. L’optimisation des usages, le maintien des performances énergétiques telles qu’elles ont été conçues, et la sensibilisation de l’usager sont des objectifs qui doivent régir la préparation de ce transfert. Il s’agira aussi de maintenir les qualités environnementales du bâtiment et de ses équipements, pour qu’ils répondent à leurs vocations, aux besoins des usagers, tout en limitant l’utilisation des ressources et l’impact sur l’environnement.

(Mémoire QEB 10 CROARA, mai 2010)


La construction durable n’est pas uniquement centrée sur l’énergie mais résulte d’une analyse transversale et d’une prise de décision basée sur un arbitrage multicritère.


Pour aller plus loin


Illustration

  • Retour d’expérience d’un bâtiment tertiaire énergie positif WOOPA
  • Retour d’expérience de bâtiment performant en île de France par le centre de ressource Ekopolis